DirectX 10

DirectX 10 est la version de la bibliothèque d'API de Microsoft orientée spécialement au développement de jeux-vidéo lancée en 2006 pour Windows Vista

9/10 (4 Votes)

Windows 95 supposa un changement de paradigme pour les systèmes d’exploitation de Microsoft, en commençant par remplacer la traditionnelle console de commandes de MS-DOS par une interface graphique qui approchait le peuple aux ordinateurs. Un de ces changements affecta à la manière de comprendre l’environnement multimédia sur le PC, qui devint plus riche en tous ses aspects.

Et pour le renforcer, Microsoft décida de lancer DirectX, une collection d'API qui simplifiait la tâche des programmateurs spécialement pour la vidéo et les jeux-vidéo.

Les API de DirectX

Le logiciel dispose de la suivante composition d’API pour développeurs :

  • Direct3D pour le traitement et la programmation de graphismes en trois dimensions.
  • Direct Graphics pour dessiner des images en deux dimensions et représenter des images en 3D.
  • DirectInput pour traiter les données du clavier, souris et autres périphériques des jeux-vidéo comme les manettes et les joysticks.
  • DirectPlay pour la communication en réseau.
  • DirectSound pour la lecture et enregistrement de sons.
  • DirectMusic pour la lecture de musique.
  • DirectShow poure lire avec transparence de réseau le son et la vidéo.
  • DirectSetup pour simplifier l’installation de composants et éléments de DirectX.
  • DirectCompute, un langage et bibliothèque d’instruction pour contrôler tous les fils de traitement, spécialement créé pour les processeurs à noyaux massifs.

En 2006 et pour Windows Vista, et adopté plus tard sur Windows 7, se lançait DirectX 10. Il corrigeait les limitations et certaines erreurs présentes dans la version précédente, DirectX 9, comme les problèmes de rendement de certains processus qui généraient des goulets d'étranglement durant le processus de données, en plus de compter de caractéristiques qui s’introduisaient dans cette nouvelle version :

  • Appels aux API les plus efficaces avec moins de fréquence pour alléger la charge du processeur sur la partie graphique.
  • Shader Model 4.0 : augmente le nombre de registres, render targets, bytes dans le vertex buffer et permet l’accès à des textures sans aucune restriction depuis n’importe quel sorte de shader.
  • Geometry Shader : création de formes géométriques de façon procédurale et en temps réel.

Cette nouvelle version supposa une grande différence dans les graphismes des nouveaux jeux-vidéo, même si elle resta obsolète avec l’arrivée de DirectX 11 en 2009 et, bien évidemment, de DirectX 12 en 2015 pour Xbox One et Windows 10.

Microsoft
Il y a plus d'un an
Cette année
107,4 MB

Nous aimons vous écouter. Donnez-nous votre avis.

Déconnecté

Déconnecté